Qu’est-ce que l’hyperbole ? Définition de l’hyperbole avec exemples

L’hyperbole est une technique simple et directe qui peut être utilisée avec beaucoup d’effet par les écrivains et les orateurs. Apprendre à bien utiliser l’hyperbole peut aider à élever votre prose et à engager efficacement vos lecteurs.

Qu’est-ce que l’hyperbole ?

L’hyperbole est une technique rhétorique et littéraire par laquelle un auteur ou un orateur utilise intentionnellement l’exagération et la surestimation pour mettre l’accent et produire un effet. Le mot hyperbole est dérivé du mot grec “huperbole” qui signifie “jeter au-dessus”. Lorsqu’il est utilisé en rhétorique, il est également appelé “auxesis” qui vient du mot grec pour “croissance”. L’hyperbole est un procédé littéraire courant, mais l’utilisation de l’hyperbole apparaît également dans les récits quotidiens et les figures de style courantes.

Comment fonctionne l’hyperbole ?

L’hyperbole peut être utilisée avec beaucoup d’effet lorsqu’elle est employée judicieusement – il y a une différence entre utiliser une figure de style hyperbolique et induire votre lecteur en erreur. L’hyperbole est efficace lorsque le public comprend que vous l’employez. Lorsque vous utilisez l’hyperbole, l’effet recherché n’est pas de tromper le lecteur, mais de souligner l’ampleur de quelque chose par une comparaison exagérée.

Comment utiliser l’hyperbole à l’écrit

L’hyperbole est un outil très efficace pour les écrivains littéraires. L’hyperbole peut élever votre prose et débloquer une plus grande diversité de descriptions et de phrases.

  • Décidez d’une image ou d’un personnage qui, selon vous, serait aidé par l’utilisation de l’hyperbole.
  • Demandez-vous quels sont les éléments d’une image ou d’un personnage que vous trouvez les plus importants ou les plus instructifs.
  • Compilez une liste de comparaisons illustratives.
  • Décidez lesquels d’entre eux complètent le mieux le personnage ou l’image que vous essayez de décrire.
  • Utilisez l’hyperbole d’une manière naturelle qui s’intègre dans le flux de votre pièce plus large.
Lire aussi :  Et si vous deveniez un acteur de l’environnement ?

En utilisant efficacement l’hyperbole, vous pouvez attirer l’attention de votre lecteur sur les traits d’une image ou d’un personnage que vous souhaitez mettre en valeur et souligner leur importance.

Comment utiliser l’hyperbole dans la poésie

Les poètes se livrent à une pensée abstraite et utilisent souvent l’hyperbole pour faire des comparaisons exagérées. Dressez une liste d’images et de comparaisons évocatrices que vous pouvez intégrer à votre poésie pour la rendre plus puissante. Vous pouvez être aussi abstrait que vous le souhaitez, en vous permettant d’associer librement :

  • Demandez-vous ce qui, dans votre sujet, résonne en vous et quelles images il vous évoque.
  • Faites une liste de phrases ou d’images qui, selon vous, pourraient résonner et être puissantes dans un poème.
  • Choisissez les exemples d’hyperboles les plus applicables et les plus efficaces à utiliser dans votre poésie.

Comment utiliser l’hyperbole dans la satire

Les satiristes utilisent l’hyperbole pour démontrer l’extrémisme d’un événement ou d’une opinion qu’ils tentent de critiquer par l’humour. Une satire efficace commence souvent par une prémisse centrale basée sur une histoire réelle, puis l’étend jusqu’à l’absurde afin d’attirer l’attention sur les éléments de l’histoire dont l’auteur se moque. Lorsque vous abordez une pièce satirique, pensez à suivre les étapes suivantes pour utiliser efficacement la satire :

Lire aussi :  Votre changement de carte grise en ligne
  1. Décidez d’une prémisse ou d’un sujet central que vous aimeriez satiriser.
  2. Dressez la liste des éléments de votre cible qui vous semblent particulièrement extrêmes.
  3. Dressez une liste de comparaisons hyperboliques qui exagèrent les traits que vous essayez de satiriser.
  4. Choisissez les plus humoristiques et les plus efficaces pour les inclure dans votre pièce.

L’hyperbole est un élément clé de la satire et trouver des exemples d’hyperboles à inclure dans votre pièce satirique peut être une activité de brainstorming très amusante.

Exemples d’hyperboles dans la littérature, la poésie et la satire

On peut trouver des exemples d’hyperboles dans toute la littérature et la poésie. Voici quelques exemples célèbres :

L’attrape-cœurs, J.D. Salinger

Souvent, les romans à la première personne dont le narrateur n’est pas fiable utilisent l’hyperbole pour démontrer les défauts de caractère de leur narrateur. Dans L’attrape-cœurs de J.D. Salinger, le narrateur, Holden Caulfield, est un adolescent cynique et pessimiste qui n’est pas satisfait de sa vie et s’absente de son école préparatoire de Nouvelle-Angleterre. Salinger souligne sa négativité en utilisant des déclarations hyperboliques dans les récits des événements et les descriptions des autres personnages par Holden. Holden fait continuellement preuve d’une extrême exagération en relatant les événements du livre, ce qui, à son tour, montre au lecteur l’insécurité et l’immaturité de Holden lui-même.

Lire aussi :  Cybercollege : l’Espace Numérique de Travail par excellence pour collèges de la Loire

Les sonnets de Shakespeare

Shakespeare utilise l’hyperbole dans ses sonnets pour comparer ses amants invisibles à la nature, par exemple en laissant entendre qu’ils brillent plus que le soleil ou sont plus beaux qu’une rose. L’hyperbole est si courante dans les sonnets de Shakespeare qu’il a même écrit un sonnet se moquant de son propre penchant pour l’exagération.

Une proposition modeste, Jonathan Swift

Un exemple célèbre d’hyperbole issue de la satire se trouve dans “A Modest Proposal” de Jonathan Swift. Dans ce texte, Swift plaide pour la vente et la consommation d’enfants irlandais comme nourriture afin d’atténuer les difficultés économiques de l’Irlande. Tout au long de l’œuvre, Swift utilise des hyperboles et un langage figuré pour faire la satire des attitudes dominantes de la population britannique envers les pauvres et les Irlandais. L’implication de Swift était que si son essai offensait, alors les politiques oppressives de l’Angleterre à l’égard de l’Irlande et des pauvres à l’époque devraient également le faire.

Laisser un commentaire

Découvrez nos articles sur la culture